Le commerce électronique à l’époque du COVID-19

Cette note explique comment la crise du COVID-19 accélère l’expansion du commerce électronique vers de nouvelles entreprises, clients et types de produits, impliquant probablement un déplacement à long terme des transactions de commerce électronique des produits et services de luxe vers les nécessités quotidiennes. Il souligne également comment les décideurs peuvent tirer parti du potentiel de la transformation numérique dans le commerce de détail et les domaines connexes pour soutenir l’adaptation des entreprises et renforcer la distanciation sociale, tout en veillant à ce que personne ne soit laissé pour compte.

Messages clé

  • La crise du COVID-19 a accéléré l’expansion du commerce électronique vers de nouvelles entreprises, clients et types de produits. Il a permis aux clients d’accéder à une grande variété de produits dans le confort et la sécurité de leur domicile, et a permis aux entreprises de continuer à fonctionner malgré les restrictions de contact et d’autres mesures de confinement.
  • Malgré des différences persistantes entre les pays, la crise du COVID-19 a renforcé le dynamisme du paysage du commerce électronique à travers les pays et a élargi la portée du commerce électronique, notamment par le biais de nouvelles entreprises, de segments de consommateurs (par exemple, les personnes âgées) et de produits (par exemple, l’épicerie). . Dans le même temps, les transactions de commerce électronique dans de nombreux pays sont en partie passées des produits et services de luxe aux produits de première nécessité, qui intéressent un grand nombre de personnes.
  • Certains de ces changements dans le paysage du commerce électronique seront probablement de nature à long terme, compte tenu de la possibilité de nouvelles vagues d’épidémie, de la commodité des nouvelles habitudes d’achat, des coûts d’apprentissage et de l’incitation des entreprises à capitaliser sur investissements dans de nouveaux canaux de vente.
  • Malgré les efforts de certains gouvernements pour favoriser le commerce électronique pendant la crise du COVID-19, les fractures numériques persistantes impliquent que tout le monde n’a pas pu participer. De plus, des réglementations qui ne sont pas adaptées au commerce électronique peuvent créer des barrières pour les entreprises, comme dans le cas des modèles de vente omnicanaux émergents ou de nouveaux modes de livraison. Alors que bon nombre de ces défis existaient avant le COVID-19, la crise actuelle et le nouveau rôle du commerce électronique pour les particuliers et les entreprises ont accru la nécessité d’une action politique.
    • Pour les consommateurs, les défis systémiques liés à la connectivité , à l’inclusion financière, aux compétences et à la confiance (par exemple, la sécurité numérique , la vie privée et la protection des consommateurs ) ont été mis en lumière. Pour résoudre ce problème, les gouvernements pourraient étendre le haut débit abordable et de qualité aux zones rurales et mal desservies, renforcer l’inclusion financière et favoriser la confiance et l’acquisition de compétences pour participer au commerce électronique.
    • Pour les entreprises, les décideurs politiques devraient réduire l’incertitude réglementaire pour soutenir la création de modèles commerciaux innovants, par exemple dans le contexte d’une relation de plus en plus complémentaire entre les stratégies de vente hors ligne et en ligne.
    • Les gouvernements doivent également répondre aux besoins particuliers des PME, notamment en garantissant des conditions de concurrence équitables dans le contexte des services intermédiés (par exemple, les plateformes en ligne). Il est également crucial d’assurer une concurrence suffisante dans le secteur de la vente au détail et un environnement propice au commerce électronique, y compris les services de communication, la logistique ou le commerce.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *