Votre prochain client peut être dans le monde entier.

La pandémie n’a pas marqué la fin de la mondialisation, mais l’accélération du commerce électronique mondial.

Découvrez comment planifier, lancer et développer votre marque à l’échelle mondiale à notre époque où les changements sont ultra-rapides.

 

Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour devenir mondial.

REF: SHOPIFY

 

Cartographiez votre expansion dans un monde pandémique

Construisez votre entreprise à l’échelle mondiale sur de bonnes bases ? Planifiez votre expansion en toute confiance. Apprenez à identifier de nouveaux marchés, à comprendre l’adéquation de la marque et à tester de nouvelles régions sans risque, même en cas de pandémie.

 

Lancez votre entreprise dans des régions et des marchés clés

Opérez-vous à l’échelle mondiale à partir d’un marché unique ? Apprenez à localiser votre expérience de marque sans épuiser vos ressources, ainsi qu’à vendre sur des marchés de commerce électronique en vogue comme la Chine, l’Australie et le Royaume-Uni

 

Faites évoluer et optimisez vos opérations commerciales

Prêt à rationaliser et optimiser votre logistique ? Apprenez à gérer les ventes mondiales à volume élevé, le support client, l’exécution, la gestion de la chaîne d’approvisionnement et le marketing avec des outils d’automatisation et des partenaires.

 

Achats locaux à l’échelle mondiale. Vos clients internationaux en dépendent.

 

  • 92% des acheteurs en ligne préfèrent effectuer leurs achats dans leur devise locale.
  • 65% des acheteurs en ligne préfèrent le contenu dans leur langue, même s’il est de mauvaise qualité

Les ventes du commerce électronique continuent d’augmenter dans tous les segments. Le COVID-19 a changé non seulement le support utilisé par les consommateurs pour faire leurs achats, mais aussi ce qu’ils achètent.

p. #10, Guide Shopify du commerce électronique mondial

 

Il n’y a pas de limites à la croissance de votre marque.

 

Passez à l’étape suivante avec Shopify

Comment gagner de l’argent sur Internet : 10 loisirs populaires qui peuvent être convertis en source de revenu

Nous avons toutes et tous, parfois depuis notre plus jeune âge, des loisirs qui nous occupent, nous divertissent et nous passionnent. Mais l’habitude de séparer travail et loisir nous fait souvent oublier qu’il est pourtant tout à fait possible de faire en sorte que passion et succès puissent ne faire qu’un.

Selon le temps que vous consacrez à votre activité favorite et selon le talent dont vous faites preuve, il peut être intéressant d’envisager de gagner votre vie, ou tout simplement d’arrondir vos fins de mois grâce à votre loisir.

Que vous soyez rédacteur en herbe, musicien passionné, illustrateur, accro aux voyages ou que vous ayez un don pour l’humour, il ne tient qu’à vous de transformer cette activité en une source de revenu.

Cette idée vous tente ? Alors découvrez grâce à nos 10 exemples comment gagner de l’argent avec votre loisir.

Créez une boutique en ligne dès aujourd’hui !

1. Écriture

Écriture

Vous aimez écrire et pouvez vous vanter d’avoir une plume efficace ? La rédaction de contenu web pourrait vous permettre de vous établir en tant qu’expert dans un domaine donné (et soutenir votre carrière professionnelle), de créer une plateforme pour partager vos idées, ou d’être rémunéré pour vos compétences.

Comment gagner de l’argent en ligne en écrivant ? Vendre ses services sur des plateformes de freelancing comme FiverrMalt ou 5euros ou démarcher directement des blogs s’appuyant sur le marketing de contenu. Les bons rédacteurs justifiant d’une certaine expertise dans une niche donnée sont généralement très recherchés.

Vous êtes suffisamment discipliné et êtes en mesure d’écrire de bons articles de blog ? Envisagez de vous lancer dans la création d’un blog dans le but de le monétiser en choisissant une niche et en construisant une audience au fil du temps.

Que vous soyez passionné par les voyages, la cuisine, le sport, ou tout autre loisir, consultez notre blog pour découvrir d’innombrables ressources destinées à vous aider à créer un blog rentable et à le monétiser.

2. Illustration/Design

Illustration/Design

Tout comme la rédaction, l’illustration et le design sont des compétences qu’il vous est possible de monétiser sur Internet en tant que freelance. Fiverr en particulier est une plateforme où de nombreux nouveaux artistes qui proposent différents styles de design parviennent à trouver des clients, que ce soit pour un projet marketing ou la création de portraits personnalisés.

Vous souhaitez être plus libre d’un point de vue artistique ? Dans ce cas, le bon plan pour vous serait de vous tourner vers le Print on Demand et d’appliquer vos propres designs sur des articles destinés à la vente (tee-shirts, posters, sacs, tasses, etc.).

En choisissant d’opter pour un service d’impression à la demande vous pourrez monétiser vos designs (en vendant entre autres des vêtements ou des objets de décoration) et minimiser considérablement tout risque financier. Une fois vos premières ventes réalisées et les designs et motifs les plus populaires identifiés, vous pourrez envisager d’investir dans l’acquisition de vos propres stocks.

Pour convertir vos designs en produits vendables, gardez à l’esprit qu’il faut répondre aux besoins d’un marché de niche ou construire une marque à l’image forte.

Hate Copy est l’exemple d’une marque créée par un artiste appliquant ses designs à une multitude de produits.

Consultez ces ressources pour en apprendre davantage :

3. Musique

Faire de la musique

Un autre passe-temps artistique qui peut vous rapporter de l’argent ? La musique ! Vous pouvez tout à fait transformer cette passion en une entreprise rentable et ce de plusieurs façons.

Pour commencer, il y a l’approche traditionnelle de la création et de la vente de musique : enregistrer vos propres chansons ou albums et les vendre sur votre propre site ou les héberger sur une plateforme comme SoundCloud.

Vous pouvez également créer différents types de sons qui ne sont pas des chansons, comme des beats ou des samples. Les beats sont des accroches courtes composées de différents sons et destinées à servir de fond à un musicien, tandis que les samples sont une partie d’un enregistrement sonore qui peut être ensuite intégré à un morceau.

Vous pouvez répertorier les beats sur des sites tiers qui fonctionnent de manière similaire aux banques d’images. Essentiellement, les gens achètent votre musique pour l’utiliser dans leur propre contenu. Ils sont généralement plus courts et reposent davantage sur les instruments que sur les paroles. Il existe une variété de sites où vous pouvez répertorier vos beats, comme Airbit et BeatStars.

Vous pouvez rendre vos créations musicales exclusives ou non exclusives. Vous pouvez gagner plus d’argent en vendant des droits exclusifs, mais vous devez produire un travail de haute qualité.

4. Cuisine

Cuisine

La cuisine suscite beaucoup d’intérêt en ligne. Les photos de plats et de recettes présentées telles de véritables œuvres d’art sur des blogs ou les réseaux sociaux rencontrent un franc succès. Et cet engouement pour la cuisine ne touche pas que les chefs amateurs, tous les fins gourmets à la recherche de nouvelles saveurs prennent également plaisir à partager leurs aventures culinaires.

Si vous êtes passionné de cuisine et que vous êtes désireux de transformer cette activité en source de revenu, voici comment gagner de l’argent grâce à votre activité favorite : démarrer un blog, lancer une chaîne YouTube, tenir un compte Instagram consacré aux recettes, ou même créer vos propres articles culinaires ou produits alimentaires. Si l’aventure de la restauration vous tente, vous pourriez pourquoi pas lancer un « food truck » !

5. Photographie

Photographie

Vous possédez un appareil photo performant et vous savez vous en servir ? Et bien sachez que votre talent pourrait bien vous permettre de gagner votre vie !

Bien que vous puissiez bien évidemment promouvoir vos services de photographe en tant que freelance, vous serez limité aux événements locaux qui nécessitent une présence physique.

Pour créer une activité à temps partiel offrant davantage de flexibilité, vous pourriez envisager de vendre en ligne vos clichés sur des banques d’images, ou en tant que motifs imprimables. Bien sûr, il vous est également toujours possible de vous appuyer sur vos compétences en photographie pour construire une grosse audience sur Instagram et la monétiser. Pour démarrer, il vous suffit de choisir une niche à servir ou un style qui vous attire et vous correspond.

Afin de faire croître votre audience sur Instagram et gagner de l’argent par la même occasion, vous pouvez tenter de contacter des influenceurs mode et leur proposer de collaborer avec eux sur leurs divers projets. Les influenceurs mode ont toujours besoin d’un photographe professionnel pour prendre leurs looks en photo surtout lorsqu’ils travaillent en collaboration avec une marque. Ils disposent pour la plupart d’un budget dédié à la photographie.

6. Articles faits main

Articles faits main

Vous aimez travailler avec vos mains et créer des bougies, des bombes de bain, des savons ou encore des bijoux ? Et si vous partagiez vos créations avec le monde ?

La fabrication à la main est synonyme de qualité et d’authenticité, une attention et une originalité que les grandes marques n’offrent pas. Il vous est possible de tester la demande pour vos produits en tentant dans un premier temps de les vendre (à petite échelle) à votre entourage ou sur Etsy avant d’envisager la création d’une entreprise à part entière une fois l’intérêt validé et des clients acquis.

Voici quelques idées de produits pouvant être fabriqués artisanalement depuis chez vous : (d’innombrables ressources en ligne détaillent la façon de les fabriquer soi-même) :

  • Bougies
  • Bombes de bain
  • Savons
  • Bijoux
  • Meubles
  • Tapis

7. Jeux vidéos

Jeux vidéos

L’idée de gagner de l’argent en jouant à des jeux vidéos peut en laisser plus d’un sceptique. Néanmoins, vous constatez certainement qu’un point revient sans cesse dans cet article : en parvenant à susciter l’intérêt des gens, il devient possible de monétiser son influence.

Dans ce cas, il s’agit de la diffusion en direct de parties de jeux vidéo, en particulier sur la plateforme Twitch. Tout comme sur YouTube, il vous est possible de gagner de l’argent en diffusant des annonces publicitaires sur vos vidéos. Il est également possible de recevoir des dons de façon ponctuelle ou de vendre des abonnements à une grande communauté de spectateurs. Même si le montant amassé lors des diffusions en direct peut varier, il est relativement facile de générer un revenu secondaire.

Par ailleurs, l’engagement requis pour parvenir à générer un revenu conséquent grâce aux jeux vidéo pouvant effectivement transformer ce loisir en travail à temps plein, il est important de choisir des jeux que vous appréciez particulièrement et qui vous permettent de vous amuser.

L’industrie des jeux vidéo croît rapidement et suscite beaucoup de passion. Si vous êtes vous-même un aficionado des jeux vidéo et que vous comprenez les besoins du marché, vous disposerez d’un grand avantage en tant qu’entrepreneur dans cette niche.

Vous pourriez également envisager de créer un produit ou un service répondant aux besoins et intérêts des passionnés de jeux vidéo. Consultez cette étude de cas relative à la vente de lunettes antilumière bleue en ligne pour plus d’inspiration.

8. Comédie

Comédie

Vous avez le don de faire rire les gens, vous savez manier les mots comme personne et vous êtes continuellement à l’affût de tendances ?

Alors pourquoi ne pas mettre à profit votre talent humoristique et votre vision décalée du quotidien et de l’actualité pour construire une audience sur Internet et gagner de l’argent en ligne ?

Vivre de son art peut toujours sembler idéaliste, pourtant nombreux sont les créateurs de comptes Instagram, Facebook, YouTube et Twitter à être parvenus à construire de grosses audiences grâce à la curation de contenu viral (citations amusantes, vidéos divertissantes, images humoristiques, etc.) ; ou en s’appuyant sur un type d’humour unique et original.

Une fois votre audience construite, vous serez alors en mesure de collaborer avec des marques (dans le cadre de publications sponsorisées par exemple) ou de « convertir » vos meilleures blagues en tee-shirts ou autres produits dérivés.

Créez une boutique en ligne dès aujourd’hui !

9. Voyage

Voyage

Vous avez toujours rêvé de voyager et de faire le tour du monde ? Et s’il vous était possible de jouer au touriste tout au long de l’année et, en plus, d’en faire votre business en partageant vos expériences en ligne ?

Faire du voyage un style de vie : voilà une tendance qui séduit de plus en plus celles et ceux qui rêvent de découvrir le monde et de gagner leur vie en le faisant. De plus en plus d’influenceurs décident d’ailleurs aujourd’hui de partager du contenu reflétant une vie riche en voyages, les univers de la mode et de la beauté étant désormais trop saturés de concurrents.

Une approche moins osée pour voyager plus souvent ? Adopter un style de vie « nomade digital » pour financer vos voyages à travers le monde. Une activité numérique (rédacteur, graphiste, consultant, photographe, etc.) peut non seulement être gérée de partout dans le monde avec une connexion Wi-Fi, mais également se révéler très pratique pour former des connexions et lancer des produits dans de nouveaux marchés. 

10. Jardinage

Faire du jardinage

Si vous avez la main verte et une véritable passion pour les plantes et les fleurs, alors de belles opportunités pourraient bien s’offrir à vous. La tendance étant à prendre soin de son chez-soi, la demande en fleurs et en plantes se fait toujours aussi grande. Voici donc comment gagner de l’argent grâce au jardinage.

Si vous avez suffisamment d’espace pour entreposer le matériel nécessaire, alors pourquoi ne pas proposer des bouquets de fleurs séchées ? Vous pourriez commencer par une phase test auprès de particuliers et pourquoi pas évoluer vers des prestations plus événementielles.

Plutôt passionné par les plantes grasses ? Alors la composition de terrariums pourrait s’avérer idéale pour vous.

Et dans le cas où vous ne disposeriez pas d’un lieu assez grand pour vous lancer mais que vous êtes à l’aise avec les mots, alors tournez-vous vers la création de contenu sur un blog que vous pourrez par la suite monétiser. Il peut aussi être intéressant de rédiger un e-book pratique sur l’entretien des plantes que vous pourrez autoéditer et vendre sur votre blog. 

Monétiser ses loisirs

Nous avons tous des loisirs qui peuvent être monétisés. Dans la plupart des cas, lorsqu’il s’agit de choisir une activité à monétiser en ligne à temps partiel, les loisirs auxquels nous nous adonnons par passion ou intérêt se révèlent souvent les meilleurs choix.

Si vous êtes prêts à démarrer un projet à mi-temps et que vous envisagez d’entamer vos recherches, commencez avant tout par considérer les domaines que vous maîtrisez déjà.

À quelle activité vous adonnez-vous déjà lors de votre temps libre ? Pourriez-vous la monétiser ?

Créez une boutique en ligne dès aujourd’hui !

par Maud Leuenberger

https://www.shopify.fr/blog/gagner-de-l-argent-sur-internet-8-loisirs

Monter une entreprise

20 janv. 2022

14 minute(s) de lecture

Coup de projecteur sur les partenaires Shopify: Comment les paiements numériques génèrent des revenus pour les détaillants

Le commerce électronique en Europe est en plein essor. En 2021, il a atteint 500 milliards de dollars et devrait atteindre plus d’un demi-milliard dans les prochaines années. Mais nous ne sommes sans doute qu’au début de la courbe de croissance. Il existe une opportunité substantielle pour les détaillants innovants de débloquer davantage de croissance. Voici quelques bons  conseils. 

1. Utilisez les paiements pour attirer de nouveaux clients et augmenter la taille des paniers 

Les consommateurs européens commencent à expérimenter de nouvelles formes de paiement en ligne. Alors que les cartes restent la forme dominante de paiement en ligne, 30 % des consommateurs déclarent qu’ils cherchent activement à essayer de nouvelles méthodes de paiement. 

Les détaillants doivent démontrer qu’ils comprennent leurs clients en leur permettant d’utiliser leur mode de paiement préféré. C’est important car 60 % des 10 000 consommateurs interrogés ont déclaré qu’ils abandonneraient leur panier et utiliseraient un autre détaillant s’ils ne pouvaient pas payer avec leur mode de paiement préféré. 

Achetez maintenant, payez plus tard (BNPL) n’est qu’un exemple. Le mode de paiement a suscité l’intérêt des consommateurs au cours de la dernière année. C’est excitant pour les détaillants, car les consommateurs ont tendance à acheter 50 % à 200 % d’articles en plus par transaction lorsqu’ils utilisent BNPL. Les commerçants qui ne sont pas encore configurés pour offrir BNPL devront changer de cap rapidement ou risquer de prendre du retard.

2. Personnalisez l’expérience de commerce électronique

Les détaillants numériques doivent considérer tous les fronts pour dominer l’espace du commerce électronique. Bien qu’il soit essentiel d’offrir toutes les méthodes de paiement clés, il est probable que cela devienne très bientôt un enjeu de table. 

Alors, quelle est la prochaine étape sur le radar du commerce de détail ? Selon nos recherches, il s’agit d’une expérience personnalisée de bout en bout. 

Les consommateurs déclarent vouloir recevoir un contenu plus personnalisé et personnalisé lors de leurs achats en ligne. Et, en même temps, ils veulent accéder à plus de produits sur mesure avec plus de choix.

Les détaillants devraient prendre note que la personnalisation numérique dans le commerce électronique pourrait débloquer 2,9 billions de dollars pour les détaillants d’ici dix ans, selon une étude d’ Accenture . Aux États-Unis, les marques font déjà de la personnalisation une priorité absolue. Mais ce n’est pas le cas en Europe, qui est à la traîne, ce qui signifie que les détaillants qui pivotent rapidement ont la possibilité d’acquérir un avantage de premier arrivé. 

Mais la personnalisation ne peut tout simplement pas être réalisée sans un accès à des données de paiement granulaires. C’est l’ingrédient clé qui permet aux commerçants d’adapter tous les aspects de l’expérience d’achat en ligne. 

Pourtant, plus de 60 % des e-commerçants déclarent ne pas obtenir les données et les informations de leurs fournisseurs actuels nécessaires pour éclairer la création d’expériences client personnalisées. Cela les désavantage considérablement par rapport à ceux qui travaillent avec un fournisseur de paiement moderne.

3. Faire des paiements numériques le catalyseur de l’innovation des modèles commerciaux

Le paysage du commerce de détail en Europe a radicalement changé au cours de la dernière année et demie. Et ce changement va se poursuivre. Les détaillants devront innover et repenser leurs modèles commerciaux pour rester pertinents et rentables. 

Par exemple, les détaillants qui ont développé des offres d’abonnement voient leur croissance croître avec des consommateurs qui souhaitent s’abonner pour recevoir régulièrement des produits de leurs marques préférées. Il y a encore beaucoup de place pour l’innovation ici. Seuls 21 % des marchands de commerce électronique proposent des options d’abonnement mensuel ou hebdomadaire. 

Les détaillants devront également tenir compte des canaux de vente que les consommateurs souhaitent utiliser avec prudence. Par exemple, 63 % des membres de la génération Z et de la génération Y déclarent espérer effectuer des achats plus fréquemment dans les applications de médias sociaux. Alors que 68 % de tous les consommateurs interrogés déclarent qu’ils aimeraient visiter des salles d’exposition expérientielles pour rencontrer des représentants de la marque et essayer des produits avant d’acheter en ligne. 

Préparez-vous pour l’avenir du commerce de détail

Le paysage de la vente au détail en Europe continuera de se transformer à mesure que les consommateurs exigeront de nouvelles expériences et de nouvelles façons d’interagir avec leurs marques préférées. Et ce sont des paiements numériques optimisés qui permettent aux détaillants de toute l’Europe de garder une longueur d’avance sur ces changements, d’offrir aux clients les expériences dont ils rêvent et de générer plus de revenus. 

Consultez-nous nous avons tous les donnés pour vous faire gagner de l’argent en plus.

5 raisons de choisir Shopify pour votre boutique e-commerce en 2022

Dans un secteur de la vente au détail dans lequel la moitié des entreprises souffrent d’un excès de choix en matière d’investissements technologiques, il peut être extrêmement difficile de déterminer quel logiciel convient le mieux à votre marque. Ajoutez une pandémie mondiale au mélange et la nécessité d’une présence en ligne devient évidente, mais avec autant d’incertitude, si peu de temps et plus de concurrence que jamais, se poser sur la bonne plate-forme de commerce électronique pour votre entreprise n’est pas une tâche facile.

Tout au long de 2021, vous ne pouviez pas parler de commerce électronique sans Shopify jouant un rôle dans la conversation. Sa montée en puissance a été tout simplement fulgurante. Au troisième trimestre 2021, son GMV était en hausse de 118% en glissement annuel et plus de 2 millions d’entreprises dans 175 pays vendent désormais via Shopify. Alors que des dizaines de milliers de détaillants ont cherché à créer une boutique en ligne le plus rapidement possible, Shopify s’est avéré être le choix à maintes reprises.

Avec 78% des consommateurs indiquant qu’ils achèteront en ligne plus souvent au cours des 12 prochains mois et la pandémie continuant de restreindre le commerce physique, nous continuerons de voir un afflux de détaillants dans l’espace en ligne. Si vous êtes l’un d’entre eux, voici les cinq raisons pour lesquelles vous devriez envisager Shopify pour alimenter votre boutique de commerce électronique.

L’intégration
L’une des principales considérations lors de l’assemblage de la pile technologique idéale pour votre entreprise est de créer une expérience client transparente de bout en bout. Quel que soit le(s) logiciel(s) que vous choisissez, il doit pouvoir s’intégrer facilement aux autres composants de votre entreprise. Sinon, vous serez toujours aux prises avec des goulots d’étranglement et des problèmes opérationnels qui entraîneront des retards et des clients mécontents.

En tant qu’outil de commerce électronique, Shopify s’intègre de manière transparente à une variété d’outils opérationnels et d’expédition tels que Brightpearl et Shipstation et sa boutique d’applications puissante de 2000 offre au vendeur un moyen facile d’ajouter des fonctionnalités et des fonctionnalités supplémentaires à sa boutique.

Facilité d’utilisation
Shopify vous permet de créer une boutique en ligne sans le casse-tête du codage, et les installations de logiciels ou les services d’hébergement ne sont pas nécessaires. Il fournit également à l’utilisateur final un large éventail de thèmes qui peuvent être facilement personnalisés en fonction de votre propre identité de marque.

Ces thèmes sont impératifs pour créer un site qui a l’air fantastique, offre une expérience client exceptionnelle et renforce la confiance avec votre client. La convivialité de Shopify garantit que vous pouvez parfaitement comprendre votre propre magasin, garantissant que le parcours client se déroule sans heurts et générant une brillante réputation de marque.

Le prix est correct
L’une des principales choses qui font de Shopify un bon choix pour votre boutique en ligne, en particulier dans une année incertaine, est sa structure de prix. Son plan « Basic Shopify » commence à seulement 29 $ et vous pouvez même profiter d’un essai gratuit de 14 jours, vous n’avez donc pas à vous soucier d’énormes engagements financiers à l’avance.

Le forfait « Shopify » est un peu plus cher à 79 $ par mois, mais cette augmentation de prix s’accompagne de fonctionnalités supplémentaires telles que des comptes d’utilisateurs supplémentaires (plus de personnel avec leur propre connexion dédiée) et des capacités de création de rapports.

Le plan « Advanced Shopify » coûte 299 $ par mois, mais offre une multitude de fonctionnalités supplémentaires telles que la fonctionnalité avancée de création de rapports et la possibilité de gérer l’expédition par un fournisseur tiers (ce n’est pas un mauvais ajout à avoir à un moment où l’accomplissement est très étiré.)

Enfin, il y a Shopify Plus, à partir de 2000 $ par mois, il s’agit d’une solution au niveau de l’entreprise conçue pour grandir avec votre entreprise. Vous aurez davantage accès au système Shopify afin de personnaliser davantage votre plate-forme, une assistance 24 heures sur 24 pour vous aider au lancement de votre site et la possibilité de cloner des vitrines afin de couvrir différents territoires mondiaux.

À une époque très incertaine pour les détaillants du monde entier, le faible coût mensuel et la tarification transparente de Shopify sont une option qui permettra une tranquillité d’esprit.

Vendez à votre façon
Des recherches récentes ont indiqué que près de 20 % des acheteurs achètent via les canaux de médias sociaux et que la popularité du marketing d’influence continue de croître, avoir la possibilité de vendre sur plusieurs canaux sera essentiel pour capturer les ventes en 2021. Vendre sur différents canaux et plateformes est un processus très simple avec Shopify, et ses intégrations avec Facebook, Twitter et Instagram peuvent vous aider à augmenter l’audience de votre marque et à être disponible pour vos clients, où qu’ils fassent leurs achats.

Adaptation complète
Inédit, incroyable, méconnaissable. Des mots que nous avons trop souvent entendus pour décrire l’impact du coronavirus au cours de la dernière année. Et cela continuera d’être le cas dans le secteur de la vente au détail, à moins que les commerçants ne puissent encaisser les coups et s’adapter à un paysage en évolution rapide.

En raison du coût relativement bas et de la tarification transparente de Shopify, de sa facilité d’utilisation, de milliers d’intégrations et de la possibilité de vendre sur plusieurs canaux, les détaillants utilisant cette plate-forme auront une solution complète, leur permettant de rester compétitifs et flexibles dans un environnement dans lequel vous devez vous adapter pour survivre.

Les services d’achat immédiat sont en plein essor. Comment ils changent l’expérience de commerce électronique ?

Acheter maintenant, payer plus tard, le modèle d’achat n’a rien de nouveau, mais il est en quelque sorte en plein essor et l’augmentation constante de sa part de marché à un TCAC de 13,23 % est attendue . Les consommateurs l’exigent, comme le montre la recherche, et les entités de commerce électronique sont particulièrement obligées. Dans le même temps, cela offre aux détaillants des chances d’augmenter leurs revenus, encore une fois, en particulier le commerce électronique. De quoi s’agit-il exactement, pourquoi est-il en plein essor et comment pouvez-vous en bénéficier ?

Le mode de paiement est l’un des facteurs les plus importants dans le processus d’achat. Et le dernier essor du commerce électronique a incité les clients à choisir en la matière. Contrairement au cas des achats stationnaires, des options clairement visibles font partie de l’interface, nécessaires pour naviguer afin de terminer le processus d’achat. Les clients doivent choisir consciemment. Et ils commencent à se demander s’ils pourraient avoir encore plus de choix. 

Cela peut être vu comme un inconvénient car, dans le cas des achats stationnaires, les clients ne sont pas exposés à ce choix de manière aussi apparente. L’autre côté est cependant que les consommateurs ont tendance à visiter la papeterie lorsque leur décision d’achat est plus ou moins prise et que les fonds sont en quelque sorte sécurisés. Dans le cas du commerce électronique, votre site est disponible à tout moment pour les utilisateurs, et ils ne font souvent que naviguer. Le modèle BNPL dans le commerce électronique vous permet de convertir les observateurs en clients, même s’ils n’ont pas les fonds sécurisés pour le moment. Lorsqu’ils montrent leur engagement envers le produit, il suffit de leur fournir un mode de paiement flexible.

À l’heure actuelle, il existe plus de moyens de payer en ligne que jamais dans l’histoire du commerce électronique. Les clients peuvent choisir une carte Visa ou Mastercard de confiance, d’autres opteront pour Apple Pay, PayPal ou utiliseront l’un des nombreux autres portefeuilles numériques.

Dernièrement, ils sont de plus en plus nombreux à choisir l’un des opérateurs BNPL. 55,8 % des consommateurs ont utilisé le service BNPL , contre 37,65 % en juillet 2020, soit une augmentation de près de 50 % en moins d’un an.

L’historique des services de BNPL

Que sont les services de BNPL, d’où viennent-ils

« Acheter maintenant, payer plus tard n’est pas un nouveau concept, mais comme pour tout, le timing est primordial », a déclaré Doug Bland , vice-président principal et directeur général du crédit mondial chez PayPal. BNPL existe depuis de nombreuses années maintenant est connu sous de nombreux noms : paiement échelonné, magasin maintenant payer plus tard, payer en 4 ou facturation différée. 

Peu importe les noms, cela se résume toujours au fait que dans ce modèle, les clients peuvent effectuer l’achat, faire livrer le produit à la porte, mais le paiement intégral sera considérablement retardé. Les acomptes provisionnels sont généralement payés en 3, 4, 6 ou 12 mois.

Voilà à quoi cela ressemble du côté du client. Ce qui est extrêmement important pour le e-commerce, c’est que la marque soit payée intégralement d’avance par l’opérateur BNPL. C’est donc une situation gagnant-gagnant pour les deux parties. 

Les plateformes BNPL les plus intéressantes

Klarna

Une banque suédoise et l’un des acteurs les plus importants du marché BNPL, présent dans près de 20 pays. Offre deux façons d’effectuer des remboursements :

  • Tranchez-le. Le paiement est divisé en quatre versements hebdomadaires
  • Payer plus tard. Facture complète retardée de 30 jours.

Pour les consommateurs qualifiés, les paiements sont sans intérêt.

Affirmer

Aide au financement des achats de toutes tailles. Habituellement, les paiements sont divisés en semaines ou en mois et sont sans intérêt. Les achats plus importants peuvent être fractionnés sur 6 à 18 mois et portent intérêt. 

La société ne facture aucun frais, y compris de retard et de remboursement.

Quadpay

La plateforme permet aux consommateurs de diviser le paiement en 4 versements payés sur 6 semaines. 

Les détaillants n’ont pas à installer Quadpay dans leurs caisses. La société fournit aux utilisateurs leur propre numéro de carte Visa Quadpay, de sorte que l’outil est disponible partout où Visa est acceptée.

Sezzle

Aucun frais et aucun impact pour la carte de crédit pour les consommateurs payant à temps. Les versements peuvent être fractionnés en 4 versements échelonnés sur 6 semaines. Ils sont sans intérêt.

Après-paiement

La plate-forme diffère fortement entre les nouveaux utilisateurs, les utilisateurs fiables et non fiables. Ils approuvent l’utilisateur pour chaque achat, favorisant ceux qui ont déjà utilisé le service et payé à temps. L’achat sans intérêt est divisé en 4 versements payés toutes les 2 semaines. Tout retard entraîne des frais de 10 USD, auxquels s’ajoutent 7 USD par semaine.

Les raisons pour lesquelles les options BNPL gagnent en popularité

Les mots susmentionnés de Douglas Bland sur le timing étant tout sont particulièrement importants pour expliquer le phénomène de la dernière croissance de BNPL. Les conséquences de la pandémie ont modifié les attentes et les préférences des consommateurs. L’incertitude autour de l’emploi et des finances les pousse à répartir les coûts de tous les achats, pas seulement les plus importants, et à rechercher des moyens responsables de financer l’achat. Ils recherchent la flexibilité et la prévisibilité. Ce qu’ils ne veulent pas, c’est encourir des intérêts et avoir un impact négatif sur les notes de carte de crédit.

Cette option est particulièrement attrayante pour les jeunes consommateurs, habitués au modèle d’abonnement de D2C et de produit en tant que service. Les frais mensuels pour les services de streaming ou les produits sélectionnés sont une norme pour les clients de moins de 30 ans. Pas étonnant que ces consommateurs forment un tiers des clients Pay in 4 de PayPal . Une étude de Netfluential et PayPal a montré que 28% des consommateurs âgés de 18 à 39 ans feraient plus probablement leurs achats chez un commerçant qui leur offre des possibilités BNPL. 32% feraient des achats qu’ils auraient autrement reportés. BNPL, c’est clairement l’avenir.

Alors pourquoi les Millenials et les consommateurs de la génération Z n’utilisent-ils pas plutôt leurs cartes de crédit ? Après tout, une étude récente de Forrester, commandée par PayPal, a révélé que « 48 % des personnes de la génération Z (entre 18 et 22 ans) déclarent qu’elles sont à l’aise ou extrêmement à l’aise avec le crédit. Un nombre encore plus grand de jeunes millennials (23-29 ans) et de millennials plus âgés (30-39 ans) déclarent ressentir la même chose, à hauteur de 60 % et 69 %, respectivement ».

Les jeunes consommateurs ne sont pas réticents au crédit considéré comme une dette ou la responsabilité d’avoir de l’argent dans les mois à venir pour payer leurs cotisations.  C’est la possibilité de ne pas avoir d’intérêt pendant un certain temps qui les pousse vers les services de BNPL. C’est aussi beaucoup plus simple et n’expose le consommateur à aucun risque, car aucun numéro de carte de crédit n’est demandé lors d’un processus d’achat.

Les avantages de proposer la méthode BNPL – pourquoi l’appliquer à votre eCommerce

Il ressort des enquêtes susmentionnées que BNPL est un mode de paiement privilégié pour le futur entrant. Et bien que les paiements échelonnés s’accompagnent de frais, parfois plus élevés que ceux de Visa ou Mastercard, dans ce cas, les avantages l’emportent facilement sur les inconvénients. Les avantages les plus importants sont :

Augmentation des ventes

Souvent, les consommateurs, parcourant votre site et montrant leur engagement envers les produits, sont prêts à effectuer l’achat. Le manque de fonds est tout ce qui les retient. S’ils sont certains de pouvoir payer dans les prochaines semaines, avec le jour de paie à l’horizon, il est fort probable qu’ils passent d’observateurs à acheteurs. Surtout si vos marchandises sont chères, vous verrez la conversion augmenter.

Suivre la concurrence 

On estime que d’ici 2025, le volume des transactions de paiement BNPL passera à 680 milliards USD, avec un TCAC de 13,23 % par rapport à 2018. Vos concurrents mettent probablement déjà en œuvre cette méthode.

Attirer de nouveaux clients

C’est la manière la plus probable que vos ventes augmenteront. Non seulement vous convertirez plus d’observateurs en clients. Vous attirerez également les clients recherchant activement les magasins proposant le moyen de paiement BNPL. Comme le montre l’enquête susmentionnée, il y en a beaucoup, en particulier parmi les consommateurs de la génération Y et de la génération Z.

Fournir une solution de financement pratique

Pour de nombreux consommateurs, BNPL est une méthode beaucoup plus abordable qu’une carte de crédit. En outre, il est également plus sûr, car aucun numéro de carte de crédit ou adresse de facturation n’est requis. Pour cette raison, la caisse est également beaucoup plus fluide.

Diminution des abandons de panier

L’ enquête du Baymard Institute montre que 6% des abandons de panier sont causés par le manque d’options de paiement. Compte tenu du nombre d’utilisateurs désormais plus attentifs à la méthode BNPL, vos abandons de panier devraient baisser si vous décidez de l’intégrer à votre site internet.

Pour résumer

Les nouveaux consommateurs recherchent des moyens responsables de dépenser leur argent, se soucient de leur cote de crédit et de la sécurité d’achat. Ils exigent du choix, de la flexibilité, de la commodité et s’accommodent parfaitement des dettes. Ils ne veulent tout simplement pas susciter d’intérêts. Ces consommateurs sont précieux maintenant et le seront encore plus dans la quarantaine et plus tard. 

BNPL répond efficacement à ces besoins. En tant qu’entité de commerce électronique, vous êtes notamment obligé de leur laisser le choix. En intégrant la méthode BNPL, vous augmenterez non seulement l’avantage sur la concurrence directe. Vous renforcerez également l’avantage par rapport au commerce de détail traditionnel, non seulement en permettant au client d’acheter à domicile et en livrant le produit à sa porte, mais aussi en lui permettant de payer plus tard, sans mettre en danger la précieuse note de sa carte de crédit.

SALESMANAGO BLOG le, 09 novembre 2021

Marketing : les marques misent sur la rareté pour vendre

Publié le 11/12/2021 22:36 – France Info

Certaines marques organisent de fausses pénuries. Une opération markéting orchestrée, basée sur la rareté, qui s’applique aussi bien aux robots qu’aux paires de baskets ou aux voitures de luxe.  

À Pontault-Combault (Seine-et-Marne), les clients patientent avant l’ouverture du magasin Lidl. « On est plusieurs à faire la queue dans chaque Lidl », confie une acheteuse. L’objet tant convoité est un robot de cuisine, vendu 399 euros. 163 exemplaires seulement sont disponibles dans le magasin. Limiter la quantité et jouer sur la rareté est un classique du marketing, qui attire les clients. « Ils viennent pour le [robot] et du coup ils en profitent pour faire quelques courses », explique Michel Biero, directeur exécutif des achats Lidl France.

Des clients captifs ?

L’enseigne n’est pas la seule à vendre en petites quantité : 599 exemplaires dans le monde pour une voiture de luxe, 1 999 pour une montre ou 500 paires de baskets aux couleurs de la ville de Lyon. À Paris, il faut montrer patte blanche pour entrer dans une petite boutique du 3e arrondissement, et surtout… avoir été tiré au sort. A l’intérieur, les collections sont limitées. Pour Éric Briones, cofondateur de Paris School of Luxury, les clients sont captifs : s’ils sont tirés au sort et ne viennent pas, ils sont bannis du magasin. « On voit véritablement que c’est un temple, le temple du cool, le cool qui est devenu rare », explique-t-il. Et qui dit édition limitée, dit spéculation illimitée. À Colmar (Haut-Rhin), Damien Bentzinger gère la boutique Weackers. Il revend des baskets rares, à partir de 300 euros.

P.-L.Monnier, A.Etienne, L.Campisi, Z.Berkous, R.Massini, O.Gardette, C.Brunet, A.Canestraro – France 2 France Télévisions 20 Heures Édition du samedi 11 décembre 2021

D2C balaie le commerce électronique. Stratégies D2C réussies que vous pouvez déployer même si vous n’êtes pas un fabricant

Tout le monde s’accorde à dire que la stratégie D2C monte en flèche dans le secteur de la vente au détail et est, potentiellement, la prochaine grande chose pour les fabricants. Il est rarement mentionné qu’il est en fait idéal pour diverses entités de commerce électronique. Choisir le bon modèle est la clé.

Qu’est-ce que l’entreprise D2C

Par exemple, Andy Dune, fondateur de Bonobo, a observé que la croissance de Zappos avait peu à voir avec le produit lui-même, mais beaucoup avec leur excellent service . En réponse, Bonobo a développé une culture de support client ultra-réactif et a vu son taux de trafic direct augmenter de 53,3% . Il s’agissait d’une excellente expérience client .  

Direct-To-Consumer est une stratégie de commerce électronique qui permet aux entreprises, comme les fabricants ou les marques CPG, de contourner la chaîne d’approvisionnement traditionnelle – grossiste, distributeur, détaillant – et d’aller directement au consommateur. Pas d’intermédiaires. La rentabilité est la raison la plus évidente d’opter pour le D2C. Mais il y a plus.

Raisons de passer au D2C

Selon le Direct-to-consumer Purchase Intent Index , 69 % des Américains qui connaissent les marques D2C ont effectué au moins un achat auprès d’une telle marque l’année dernière.

En plus de fournir ce que les consommateurs veulent, il y a d’autres avantages :

Réduire les dépendances

Vous n’avez pas besoin de compter sur des distributeurs ou des partenaires de vente au détail. Moins vous dépendez des autres entreprises, mieux c’est – cette dure leçon, enseignée par la pandémie de 2020, a vraiment sombré.

Connaître vos données clients

Vendre via un tiers ne vous donne pas accès aux données client. Vous ne voyez pas les réactions des clients à certains produits, vous n’avez donc pas les informations de base sur la façon d’améliorer l’expérience client. 

D2C vous permet d’être au moins un pas plus proche de vos clients. SALESmanago vous aidera non seulement à collecter une énorme quantité de données sur vos clients. Cela vous permettra également d’utiliser efficacement ces données à votre avantage.

Contrôlez votre marque

La façon dont les clients pensent de vous est en partie façonnée par l’expérience client fournie par le tiers. Cela peut être bon ou mauvais, mais vous n’avez pas de contrôle direct dessus. 

Avec D2C vous retrouvez ce contrôle car vous communiquez directement avec vos clients.

 Agrandissez votre territoire

Les distributeurs et les partenaires de vente au détail ont leur portée et vous ne pouvez pas faire grand-chose à ce sujet. Quelle que soit l’excellence de votre produit ou service, les réseaux et centres de vos partenaires ont leurs limites. 

D2C vous permet de transcender ces contraintes et d’atteindre même le globe.

Réduire les coûts

On pourrait soutenir que la réalité actuelle de l’après-2020, avec des taux de chômage record, oblige les entreprises à resserrer leurs budgets, à réduire les coûts pour répondre aux exigences, etc. La vérité est cependant que les solutions rentables ont toujours remplacé les moyens traditionnels de parvenir au même résultat. 

D2C bien fait vous permettra de renforcer les liens avec le client tout en réduisant le coût du processus via l’automatisation, le libre-service et l’expédition D2C.

5 stratégies au sein du modèle D2C (et leurs avantages et inconvénients) :

Tout le monde n’est pas fabricant. Choisir la bonne stratégie pour votre entreprise implique une évaluation minutieuse de l’entreprise pour s’assurer que les objectifs, les ressources et les investissements correspondent à ses valeurs. De plus, vous devez également disposer de capacités technologiques pour prendre en charge le passage au D2C. 

Les stratégies D2C les plus courantes sur le marché actuel sont :

Commerce de point de contact

Cette stratégie D2C vous permet d’intégrer le commerce dans des points de contact numériques non commerciaux, tels que les médias sociaux, les jeux et l’IoT. Implique davantage les consommateurs, permet de recueillir des commentaires et encourage l’entreprise à utiliser de nouvelles méthodes de connexion avec le client à l’avenir.

ça donne super :

  • Connaissances. L’intégration du commerce dans d’autres types d’activités vous fournira une vue unique du comportement, des coutumes et des préférences des clients. 
  • Expérience client. Une activité supplémentaire pendant le processus d’achat en fait quelque chose de spécial et, par définition, amusant. 
  • Commodité. Participer à une activité passionnante et naturelle ne crée aucune charge pour les utilisateurs dans le processus.
  • La flexibilité. De nombreux formats possibles et une variété de produits et de services pouvant être vendus de cette manière confèrent à la marque une grande flexibilité commerciale.
  • Affinité. Faire un effort supplémentaire pour les consommateurs et leur fournir quelque chose de moins banal que les achats ordinaires les lie plus fortement à la marque.

Faible en tant que source de :

  • De nouvelles offres. Cela ne facilitera pas la mise en place de nouvelles offres sur le marché.  
  • Développement de produits. Des actions supplémentaires et amusantes aident à vendre le produit, mais il n’est pas conçu pour le développement de produits, mais une bonne compréhension des préférences des clients sera certainement utile.
  • Revenu numérique. Un autre aspect de la gamification est de ralentir le processus d’achat. Un petit groupe de clients dédiés générera éventuellement un chiffre d’affaires décent.

Toute marque de commerce électronique pourra utiliser cette stratégie.

Exemple de réussite Mymuesli 

 D2C personnalisé

Établir des relations individuelles avec le client via des programmes personnalisés, impliquant la technologie backend et la capacité de commerce électronique. Grâce à un contact personnalisé via des formulaires ou des quiz, des informations détaillées sur les besoins des clients sont recueillies. Ensuite, le produit est soigneusement sélectionné dans l’offre pour répondre parfaitement à ces besoins. Augmente l’engagement grâce à une expérience personnalisée et fournit des informations. 

ça donne super :

  • Connaissances. Une relation individuelle avec les consommateurs vous fournira une parfaite compréhension de leurs besoins et de leurs habitudes.
  • Développement de produits. Cette stratégie est conçue pour ceux qui envisagent de développer leur produit au fur et à mesure que le lien entre le client et la marque se resserre et que les informations sont recueillies.  
  • Affinité. La livraison d’un produit sur mesure ainsi que le partage des connaissances, des directives, etc. créeront un niveau exceptionnel d’affinité avec la marque, laissant le consommateur presque sans alternative après un certain temps.
  • Commodité. Dans une stratégie extrêmement tournée vers le consommateur, ils sentiront que la marque leur prend de nombreuses décisions, répond à toutes les questions, et met à leur disposition toute l’expertise nécessaire. 
  • De nouvelles offres. De nouvelles offres émergent naturellement au fur et à mesure que la marque apprend à mieux connaître les clients.  
  • Expérience client. Cette stratégie est centrée sur la fourniture de la meilleure expérience client possible.

Faible en tant que source de :

  • Revenu numérique. Les clients fidèles paieront volontiers pour des produits et une expertise sur mesure, mais le processus de service client prend à la fois du temps et des efforts. 

Les fabricants ont le plus d’outils pour cette stratégie.

Exemple de réussite : Just Right Pet Food

Abonnement

Cette stratégie fournit à l’entreprise une source directe de revenus grâce aux expéditions récurrentes d’un article adapté aux besoins des consommateurs. 

ça donne super :

  • Affinité. Faire un effort supplémentaire et livrer un produit lorsque cela est nécessaire crée un lien fort entre les consommateurs et une marque. 
  • La flexibilité. Tout produit FMCG peut faire l’objet d’une stratégie de souscription. 
  • Revenu numérique. La meilleure stratégie pour un revenu stable pour la marque. De plus, le moment de l’achat est une option prédéfinie par la marque et acceptée par le consommateur.
  • Commodité. Avoir un produit à leur porte en cas de besoin enlève une chose à la tête du consommateur. 
  • De nouvelles offres. Comme les abonnements existants fonctionnent bien pour les consommateurs sans leur attention, il y a amplement de place pour leur présenter de nouveaux produits à intégrer dans une stratégie d’abonnement.
  • Expérience client. Une forme d’achat très pratique associée à un excellent service client permet au consommateur de se sentir traité individuellement.
  • Connaissances. Un choix de produits par abonnement en dit long sur les besoins et les préférences des consommateurs.

Faible en tant que source de :

  • Développement de produits. Cette stratégie est centrée sur la récurrence de la livraison du produit tel quel. En ce sens, il s’agit de certaines habitudes. Et bien qu’il y ait toujours de la place pour le changement, nous parlons plus d’améliorations mineures que de développement.

Cette stratégie ne suppose pas le développement de produits. N’importe quelle marque de commerce électronique peut l’employer. 

Exemple de réussite : Dollar Shave Club

Boutique numérique

Site Web de commerce électronique entièrement fonctionnel visant à vendre les produits de l’entreprise et à générer une expérience client immersive grâce au contenu. 

ça donne super :

  • Affinité. Les clients ont tendance à faire confiance et à préférer les détaillants qu’ils connaissent. Il en va de même pour les magasins numériques. Si le service client est sans faille, il est peu probable que les clients tournent le dos à la marque en laquelle ils peuvent avoir confiance.
  • La flexibilité. Tout type de marchandises peut être vendu avec cette stratégie.
  • De nouvelles offres. La structure de la boutique numérique est idéale pour mettre en avant les offres nouvelles et spéciales. C’est d’ailleurs ce à quoi les consommateurs sont habitués et ce qu’ils attendent.
  • Connaissances. La plupart des magasins numériques offrent une grande variété de produits. Les modèles de comportement sur site fournissent à la marque des données très précieuses. 

Faible en tant que source de :

  • Développement de produits. Cette stratégie ne suppose pas le développement du produit, cependant, le retour d’expérience peut aider à introduire des améliorations, en particulier dans le cas des fabricants.
  • Revenu numérique. Un site Web de commerce électronique entièrement fonctionnel est construit autour de la transaction. Un large éventail de clients, prenant des décisions plus rapidement que dans le cas d’autres modèles, générera des revenus décents. Le panier mis au rebut est cependant également une norme, et le manque de personnalisation obligera les clients à choisir en fonction du prix. 
  • Commodité. De toutes les stratégies présentées, c’est l’une des moins pratiques. Selon l’exécution UX, cela peut même être déroutant. Le consommateur n’est pas obligé de se rendre chez le détaillant, mais tous les choix restent à faire et le consommateur n’est généralement laissé qu’avec des conseils mineurs. La personnalisation est généralement également mineure. 
  • Expérience client. Selon l’exécution, l’industrie, la gamme de prix des produits, etc. l’expérience peut même être délicieuse. Mais cela reste du shopping simple, sans aucun effort supplémentaire.

Idéal pour la plupart des marques de commerce électronique.

Exemple de réussite : Nespresso

Centre de connaissances

Cette stratégie engage les consommateurs à travers le contenu. Crée un engagement unique centré sur la marque – informe, éduque, inspire. 

ça donne super :

  • Expérience client. L’éducation et l’inspiration bien faites seront toujours une expérience délicieuse.
  • Affinité. Le partage des connaissances et de l’expertise crée un lien fort et un sentiment de gratitude du côté du consommateur.

Faible en tant que source de :

  • Connaissances. Cette stratégie n’est pas centrée sur la collecte de données sur les consommateurs, bien que la façon dont les consommateurs interagissent avec le contenu, les changements dans leurs intérêts et leurs intentions d’achat fourniront sûrement à la marque un aperçu.
  • Développement de produits. Par interaction et retour d’expérience, certaines informations peuvent s’avérer utiles dans le développement de produits, mais ce modèle n’est pas le meilleur choix dans ce domaine.
  • La flexibilité. Les savoirs ou savoir-faire partagés par la marque ne sont pas flexibles en eux-mêmes, car ils ne sont pas une question de préférence ou d’opinion.  
  • Revenu numérique. La nature du partage des connaissances et le manque d’infrastructure de commerce électronique ne sont pas conçus pour générer des revenus. Pour cela, les consommateurs doivent être redirigés vers une autre source, par ex. magasin numérique.
  • Commodité. Ce n’est pas le moyen le plus simple d’acheter un produit, mais plutôt un moyen de créer une affinité avec la marque. 
  • De nouvelles offres. Étant donné que les activités ne sont pas soutenues par une infrastructure de commerce électronique, il n’y a pas de place pour que cette stratégie offre de nouvelles transactions. La stratégie est centrée sur la valeur du produit, pas sur son prix.

N’importe quelle marque grand public s’en tirera bien avec cette stratégie. Il est cependant très spécialisé.

Exemple de réussite : Patron’s Cocktail Lab

L’avenir du modèle économique D2C

Même après une croissance stratosphérique pendant la pandémie, le modèle de vente au détail D2C ne ralentit pas :

la source

L’industrie du e-Commerce a connu dix ans de croissance compressée à trois mois ! Et il devrait maintenir une croissance de 19,2 % en 2021 . Le message, en particulier à toutes les marques grand public, est clair : le D2C n’est pas qu’une tendance passagère, mais plutôt une évolution naturelle du commerce. Pour une marque grand public, ignorer l’évolution signifiera probablement s’effacer dans le passé.

SALES MANAGO BLOG

Les influenceurs et la fuite des grandes marques, dommage!

Il est presque impossible de faire défiler les médias sociaux sans voir une forme de marketing d’influence.  

Partout où vous regardez, les influenceurs montrent leurs dernières collations, vêtements, marques de maquillage ou bougies, et ce n’est que le début. Des publications traditionnelles aux histoires Instagram toujours populaires en passant par les longues vidéos, les influenceurs trouvent toujours de nouvelles façons d’être sponsorisés sur leurs plateformes préférées. 

Lorsqu’il s’agit de définir les influenceurs, il est important de noter que n’importe qui peut être un influenceur. Comme le dit John Maxwell : « Pour être un influenceur, vous devez aimer les gens avant de pouvoir essayer de les diriger. » Si vous avez un suiveur, vous avez de l’influence. Si vous en obtenez un sur vos publications, vous générez de l’engagement. Prenons donc un moment pour saluer les influenceurs en herbe qui font grandir leur nombre. Ces personnes publient des articles sur leurs marques et produits préférés simplement parce qu’elles les aiment. Certes, ils espèrent probablement aussi un accord de marque à long terme, mais au moment où ils publient, ils ne gagnent pas d’argent pour leurs efforts. 

Cependant, à ce jour, les stratégies et les publications des influenceurs restent pauvres, ce qui engendre des campagnes inconsistants, apathiques, le manque d’originalité et de créativité reste la cause principale de la fuite des grandes marques, les suiveurs ne sont pas dupes, la redondance risque de tuer cet outil et marquer le clap de fin de cette solution marketing, innovante encore, mais sans ailes pour durer parmi les stratégies incontournables du marketing. 

Sauvez cet outil, offrez-lui de l’imagination, du piment et du gout. 

Créer sa boutique de e-commerce sur Shopify.


Lorsqu’il s’agit de démarrer une boutique en ligne, il y a beaucoup de choses à prendre en considération. L’une des décisions les plus importantes est la plate-forme que vous allez utiliser pour gérer votre site de commerce électronique.

Nous utilisons Shopify parce que nous pensons qu’il offre le plus de personnalisation tout en étant à un prix compétitif. L’interface d’administration est également de loin la plus facile à utiliser parmi les trois grandes plates-formes de commerce électronique pour petites entreprises

En ce qui concerne la personnalisation, Shopify permet à presque tous les aspects de leurs modèles d’être personnalisés en fonction de votre marque.

Vous pouvez également modifier et améliorer les fonctionnalités de la plupart des parties du site. En plus de cela, ils ont également le plus grand « boutique d’applications » pour ajouter de nouvelles fonctionnalités puissantes à votre magasin.

Configuration de Shopify
L’inscription à Shopify et le démarrage de votre boutique ne pourraient pas être plus faciles et ils offrent un essai gratuit de 14 jours pour vous permettre de démarrer.

Vendre des produits numériques ou des cours en ligne

Les produits numériques comme la musique, les cours et les modèles sont uniques sur cette liste d’idées pour les petites entreprises. Contrairement aux autres, ils ne sont pas tangibles. Il n’y a pas de frais de fabrication ou d’expédition récurrents à craindre, vos marges peuvent donc rester élevées tout en générant des revenus passifs, ce qui en fait une autre évidence pour les meilleures entreprises à démarrer.

L’astuce consiste à déterminer ce qui fait un bon produit numérique. Qu’est-ce qui est suffisamment utile pour que les gens soient prêts à payer pour le télécharger ?

Les réponses vont des rythmes instrumentaux originaux aux photos d’archives pouvant être concédées sous licence à d’autres créateurs, en passant par les produits d’information et les modèles qui aident les gens à améliorer leurs compétences dans un domaine particulier.

Si vous avez un talent qui peut être transformé en un produit numérique, pensez à le transformer en un nouveau flux de revenus.

Shopify propose une application de téléchargement numérique gratuite qui vous permet de proposer des produits numériques dans votre magasin aussi facilement que des produits physiques.